Veronique Barrault Jeune – Actrice française de théâtre, de cinéma et de télévision, Véronique Barrault est née le 13 février 1958 dans le 14e arrondissement de Paris et est décédée le 3 mai 2022 à Camblanes-et-Meynac (Gironde).

Véronique Barrault est née en 1958, et elle a reçu sa formation en art dramatique au prestigieux Atelier international du Théâtre Blanche Salant.

Nous n’avons pas beaucoup de données à ce sujet.

La jeune comédienne rejoint la troupe du Splendid et fait ses débuts au cinéma aux côtés de Christian Clavier, Gérard Jugnot, Marie-Anne Chazel, Michel Blanc et Thierry Lhermitte dans le film de Patrice Leconte Les Bronzés font du ski en 1979.

Au fil des années, elle a évité toute reconnexion professionnelle avec ses anciens collègues du Splendid, préférant travailler avec des réalisateurs comme Michel Blanc (dans Marche à l’ombre en 1984) et Josiane Balasko (dans Ma vie est un enfer en 1991, Gazon Maudit en 1994, et Cliente de 1996) (2008).

Actrice populaire qui a joué des rôles de soutien dans des films comme “Seven Years in Marriage”, “Un ticket pour l’espace”, “Prête-moi ta main” et “Les reines du ring”. Valérie Lemercier dirige la production 2005 au Palais Royal. En 2016, elle partage la vedette avec Marilou Berry dans le film Joséphine s’arrondit.

Une partie importante de la carrière de Véronique Barrault s’est déroulée au théâtre, où elle a fait ses débuts sous le pseudonyme de Coquillette. Plusieurs de ses pièces ont été mises en scène avec grand succès, dont Elle voit des nains partout, Thé à la menthe ou t’es citron?,

L’ex-femme de ma vie, Un vrai bonheur et Tailleur for dames. Elle s’essaie ensuite à la mise en scène (dans « Nous deux », « A mort les jeunes ! », et « Silence on tourne ! »).

Véronique Barrault est une artiste à part entière qui agit en tant que coach d’artistes et professeur à l’EHAS, la première école de comédie et des arts de la scène fondée par René-Marc Guedj.

Véronique Barrault a fait ses études à l’Atelier international de Théâtre de Blanche Salant et au Cours Tsilla Chelton. Sous le nom de scène “Coquillette”, elle connaît un succès théâtral précoce lors de ses passages au Splendid et au Café de la Gare.

. Sa performance en tant que Blanche-Neige dans la mise en scène de Elle voit des nains partout en 1995 était inoubliable. Avec le film de 1979 Les bronzés font du ski, Patrice Leconte fait ses débuts d’actrice. Après cela, elle est apparue dans un certain nombre de films avec des stars comme Josiane Balasko, Alain Chabat et Charlotte Gainsbourg dans des seconds rôles.

En 2002, elle tient le rôle principal dans l’adaptation scénique du drame Un vrai bonheur de Didier Caron. Au cours des dernières années, elle s’est concentrée sur sa carrière de réalisatrice et de coach d’acteurs.

Véronique Barrault, 64 ans, a été tuée dans un accident de voiture en Gironde le 3 mai 2022. Dans la ville de Camblanes-et-Meynac, elle était passagère sur une moto qui est entrée en collision avec une voiture.

C’est dans le film culte de Patrice Leconte, qui fête ses 40 ans en 2020, que le public a fait connaissance pour la première fois avec Véronique Barrault.

Elle y fait ses débuts au cinéma dans le rôle de l’infirmière de Jérôme dans le personnage de Christian Clavier. L’actrice connue uniquement sous le nom de “Coquillette” joue un double rôle dans deux films : le film de

Philippe Galland de 1982 “Le quart d’heure américain”, dans lequel elle apparaît aux côtés de Gérard Jugnot, Anémone et Martin Lamotte, et le film de Blanc de 1984 “Marche à l’ombre”, où elle retrouve Blanc. Véronique Barrault rejoindra Thierry

Lhermitte et Anémone dans “Le mariage du siècle” un an plus tard, dans un second rôle. Parmi les autres films de l’actrice figurent “Joséphine s’arrondit” de Marilou Berry (2016) et les comédies “Les Keufs” (2009), “Ma vie est enfer” (2010) et “Gazon Maudit” (2016).

Veronique Barrault Jeune

You may also like...