Valerie Bonneton Compagnon – L’actrice française Valérie Bonneton est née le 5 avril 1970 dans la ville de Somain dans la région du pays dite du Nord.

Sa percée est venue dans le rôle de Fabienne Lepic dans la série comique française Fais pas ci, fais pas ça, qui a été créée en 2007 et a duré une décennie complète. Elle est apparue dans les films Les Petits mouchoirs (2010) et Nous finirons ensemble (tous deux réalisés par Guillaume Canet) en tant que comédienne de l’ensemble (2019).

Valérie Bonneton, femme d’affaires prospère et mère de deux enfants, a révélé les détails de sa relation privilégiée avec Joseph et Marguerite dans les pages du Journal du Dimanche.

Valérie Bonneton, anciennement mariée à l’acteur François Cluzet, a un fils de 20 ans prénommé Joseph et une fille de 15 ans prénommée Marguerite.

Le dimanche 6 février, l’actrice s’est confiée sur les défis émotionnels de jouer une mère dans les colonnes des journaux. Une ouverture pour le lecteur pour en savoir plus sur ses deux enfants, qui ne sont plus si petits.

Incroyable dans son ensemble pour la série Valérie Bonneton est inoubliable dans le rôle de Fabienne Lepic, alors suivez ses conseils et ne faites rien qu’elle ne fasse pas.

L’ex-femme de François Cluzet, Renaud (l’acteur Guillaume de Tonquédec), a captivé le public avec ses crises névrotiques et sa recette iconique de “Fourzitou”.

La jolie brune aux yeux noisette et son jeune frère Bertrand accompagnaient la mère de Joseph et Marguerite (de son partenariat avec François Cluzet) alors qu’elle figurait en guest dans J’attends dimanche en 2015.

Nathalie est une copie conforme de sa soeur Valérie; elle partage même le même sourire ouvert et gentil. Sur le plateau de France 2, les sœurs étaient devenues rapidement amies en échangeant des histoires d’enfance, dont le récit de Valérie sur sa

“liberté” à 15 ans et sa migration ultérieure. L’actrice venait d’arriver en Normandie après avoir été transférée d’un internat à Deauville.

Une longue liste d’interprètes bien connus a honoré la scène. Raphal Personnaz, Éric Elmosnino, Valérie Bonneton, Gilles Gaston-Dreyfus, Emilie Caen, François-Xavier

Demaison et André Manoukian ont tous contribué à la partition. Tout au long de la soirée de poésie et d’humour, chacun a partagé son sens de l’humour contagieux et son zeste communicatif (voir diaporama).

Stéphane de Groodt, comédien-comédien formé à l’école Canal+ et souvent assimilé à Raymond Devos ou Pierre Desproges, était l’interprète vedette de la soirée, et sa comédie drôle et inattendue était à l’honneur. Le supplément, dans lequel il se remémore ses rencontres avec des célébrités,

est l’endroit où il se souvient le plus affectueusement de ses jeux de mots intelligents, de ses éclats poétiques et de son humour doux. En présence de ses compagnons de scène, il a revu hier soir écrits et pastiches d’époque. Éric Théobald a agi en tant que scénographe.

Le succès de la série télévisée Fais pas ci, fais pas ça en 2007 a propulsé Valérie Bonneton vers la célébrité alors qu’elle n’avait jusqu’alors joué que des petits rôles au cinéma.

De ce fait, elle figure dans les sorties d’œuvres françaises notables, comme en 2010 Les Petits mouchoirs, pour lequel elle a été nominée pour un

César de la meilleure actrice dans un second rôle. Ou en 2011, quand Julie Delpy l’incarne en membre de la famille centrale dans sa comédie Le Skylab.

À cette fin, elle travaille constamment avec des réalisateurs de films bien connus pour vérifier la comédie à sa base

. L’Oncle Charles d’Étienne Chatiliez de 2012 passe inaperçu, tandis que Des gens qui s’embrassent de Danièle Thompson de 2013 est un échec critique et commercial.

Valerie Bonneton Compagnon