Taille Astrid Veillon – L’actrice française Astrid Veillon de La Garoullaye est née le 30 octobre 1971 à Sainte-Foy-lès-Lyon, mais est plus connue sous son nom de scène, Astrid Veillon.

Astrid Veillon est la fille de Bertrand, vicomte Veillon de La Garoullaye, et de son épouse, Christine Chêne. Ses ancêtres sont originaires de Combrée en Anjou. Françoise Chatelain de Cressy, également connue sous le nom de “grand-mère de la Réunion”, est son ancêtre.

Astrid Veillon mesure 5 pieds et 8 pouces. Il est possible d’affirmer que, pour une femme, il s’agit d’une taille extrêmement grande.

Elle est une parente de Juliette Chêne et la nièce de Patrick Chêne.

À l’âge de neuf ans, Astrid déracine sa vie et s’installe dans la ville française d’Aix-en-Provence. Elle travaille d’abord comme mannequin pour économiser de l’argent afin de pouvoir poursuivre son rêve de devenir comédienne.

À 20 ans, elle s’installe à Paris et commence à travailler pour l’agence de mannequins Beauties, apparaissant dans des publicités pour des entreprises comme Andros et la chaîne d’hôtels Ibis.

Elle est représentante de la Fondation Nicolas Hulot.

Astrid Veillon, la nièce du célèbre journaliste français Patrick Chêne, a toujours rêvé d’une vie dans le cinéma, et maintenant elle quitte la maison à un âge précoce pour poursuivre son objectif.

Quand Astrid Veillon, 17 ans, s’installe à Aix-en-Provence pour poursuivre une carrière d’actrice, son jeune âge l’a aidée à se faire accepter comme mannequin.

Elle a obtenu un emploi en se faisant passer pour un mannequin, ce qui lui a permis de percer dans l’industrie.

Dans son premier rôle d’actrice, Astrid Veillon, qui mesure 1,72 mètre, a 23 ans. Après avoir travaillé avec AB Productions, elle obtient ses premiers concerts d’actrice et finit par décrocher un rôle dans la série télévisée Extrême Limite. Entre 1994 et 1996, elle apparaît dans la série d’action jouant le rôle de Paloma, aux côtés d’acteurs comme

Arsène Jiroyan, Tonya Kinzinger et Grégori Baquet. L’ascension d’Astrid Veillon peut être attribuée à cet événement même. Son rôle principal sur TF1 lui a valu non seulement la célébrité, mais aussi l’attention d’un public télévisuel massif.

Ce n’est que quelques mois après la sortie d’Extrême Limite que notre protagoniste est devenu un chouchou des médias, faisant des apparitions dans des publications comme Playboy et Newlook.

En 2003, elle se lance dans l’écriture dramatique avec la mise en scène de La Salle de bain à la Comédie de Paris ; la pièce était basée sur son expérience pendant la crise du milieu des années trente. Les Montagnes russes d’Anne Bourgeois et Éric

Assous la maintiennent sur scène en 2004. Elle offre une autre réplique à Alain Delon pour 100 représentations au Théâtre Marigny.

2005 est l’année où elle décide finalement de quitter le plateau de Quai no 1. Elle a réalisé respectivement en 2005 et 2006 les téléfilms Joséphine et Le Chapeau du Petit Prince.

Elle revient sur scène en avril 2006 au Théâtre de Paris dans une adaptation du classique Les Monologues du vagin d’Eve Ensler, puis de nouveau au Théâtre Hébertot dans Opus Coeur, écrit par Isral Horovitz et mis en scène par Stéphan Meldegg.

Pour renouer avec sa famille, elle fait une pause en 2007 et achète une maison à Aix-en-Provence. Elle peut se consacrer pleinement à la photographie et à l’écriture de son premier roman, Pourras-tu me pardonner ? (Éditions Plon, 2008).

Astrid partage la vedette avec Bruno Wolkowitch , Claudia Cardinale et Jacques Perrin dans le téléfilm TF1 Hold-up à l’italienne 2008 , diffusé pour la première fois en France en juin. Comme Marion Deschamps, Astrid joue un rôle clé dans l’intrigue. Elle a déclaré à un magazine qu’elle prévoyait de transformer son roman en film.

Sa pièce « La Salle de Bain », créée au Théâtre Rive Gauche en 2004, y rouvrira en juin 2009 avec une toute nouvelle production.

Installée à Aix-en-Provence en 2008, c’est là qu’elle a donné naissance à son premier enfant, un fils prénommé Jules, le 10 avril 2010. Par la suite, elle a eu son deuxième livre, intitulé “Neuf mois dans la vie de une femme », aux éditions Calmann-Lévy.

Taille Astrid Veillon

You may also like...