Simone Melchior Cause Décès – L’exploratrice française Simone Cousteau (née Melchior le 19 janvier 1919 et décédée le 1er décembre 1990) Épouse et partenaire d’affaires de Jacques-Yves Cousteau, elle est entrée dans l’histoire en tant que première femme plongeuse et aquanaute.

Bien que Simone n’ait jamais été montrée à l’écran pendant aucun des épisodes du monde sous-marin de Jacques Cousteau, elle faisait partie intégrante de l’opération. Pendant 40 ans, elle était connue sous le nom de “La Bergère”, la Bergère, car elle s’occupait de toute l’équipe comme une mère, une infirmière et une psychiatre.

“Il n’y avait aucun moyen de la tromper.” Il a expliqué: “Elle s’épanouit en passant des heures et des heures dans le vent et le soleil, à regarder, à réfléchir et à essayer de comprendre le mystère de la mer.” En 1990, Simone est décédée d’un cancer.

Elle a dirigé Jacques vers les personnes et les ressources dont il avait besoin pour développer son innovation en matière de plongée, elle a aidé à l’acquisition du navire chéri du couple, le Calypso, elle a protégé le navire d’une tempête déchaînée et elle s’est assurée que chaque exploration était réussie.

La fille de Philippe Cousteau, décédée dans un accident d’hydravion en 1979, n’avait que 14 ans lorsque sa grand-mère est décédée.

Simone Cousteau, possessive avec ses deux fils mais peu affectueuse avec ses filles, n’a jamais tenté de combler le gouffre qui la sépare de sa jeune progéniture. Alexandra, 26 ans, est née d’une mère américaine et la connaissait très peu, mais elle était fascinée par son destin hors du commun.

Plusieurs maisons d’édition avaient suggéré à la jeune femme d’écrire sur son grand-père, mais elle s’est plutôt concentrée sur la femme âgée qui travaillait dans son ombre. “C’est ma grand-mère qui a fait vivre la Calypso pendant 40 ans”, raconte le narrateur. Grâce à elle, le travail de mon grand-père était faisable, dit-elle.

Bien qu’elle n’ait jamais mis les pieds au Québec avant cette semaine, Alexandra Cousteau s’est associée à la journaliste Jocelyne de Pass pour écrire Simone Cousteau, l’âme de La Calypso et a confié la publication du livre aux Éditions des Intouchables.

La date de naissance de Simone est spécifiée comme étant le 19 janvier 1919 à Toulon, France. Son grand-père paternel, Jules Melchior, et son grand-père maternel,

Jean Baehme, étaient tous deux amiraux dans la marine française, tout comme son père, Henri Melchior. Marguerite Melchior (née Baehme), mieux connue sous le nom de la mère de Simone Guitte, était la mère de Simone. Simone et son frère jumeau Michel étaient ses frères.

En 1924, Henri Melchior a déménagé sa famille à Kobe, au Japon, après avoir accepté un poste de directeur d’Air Liquide. Air Liquide était le premier producteur français de gaz industriels. Simone a commencé son étude du japonais à l’âge de cinq ans.

Simone et Jacques se sont rencontrés pour la première fois en 1937 lors d’une soirée à laquelle ils assistaient tous les deux. Il avait 26 ans et était lieutenant de marine, et elle n’en avait que 17. Le 12 juillet 1937, ils se marient à l’église Saint-Louis-des-Invalides à Paris.

Les Cousteau sont revenus au Mourillon, une section de Toulon, de leur lune de miel en Suisse et en Italie. Jean-Michel (né le 5/6/1938) et Philippe-Pierre (né vers 1940) étaient leurs fils (30 décembre 1940 – 28 juin 1979). La table de la cuisine servait également de salle d’accouchement pour les deux garçons du couple.

En 1942, le père de Simone participe au financement de la fabrication de l’aqua-poumon de Jacques Cousteau avec l’aide d’Émile Gagnan d’Air Liquide.

Simone était destinée, bien qu’indirectement, à être celle qui a ouvert la porte à cette réalisation révolutionnaire en plongée sous-marine. En 1943, elle a vu que le premier aqua-poumon a été testé sur la Marne en dehors de Paris.

Après la Seconde Guerre mondiale, la nouvelle technologie a été utilisée pour détecter et éliminer les mines ennemies.

Les jeunes mariés emménagent dans un appartement près du port de Toulon, en France, où ils ont leur premier enfant en 1938. Il a 27 ans et elle 18 ans, ils sont donc encore dans la jeune vingtaine. Quatre ans plus tard, Jean-Michel rencontre son jeune frère Philippe, qui a une allure plus “Cousteau” (lire : un nez plus méchant) (1). Le troisième “bébé” apparaît dans les années 1950 et est connu sous le nom de La Calypso. Les bijoux de famille de

Madame sont vendus, et un généreux bienfaiteur met également la main à la pâte pour qu’ils puissent s’offrir ce navire et vivre leurs rêves d’aventure. Désormais, le sort de la famille est lié à celui du bateau et de celui de l’eau.

L’Eminence bleue est un documentaire sur le commandant, et sa femme explique fièrement : « Mes enfants savaient plonger avant même de savoir marcher.

Une colère qui masque un échec fondamental à réussir : Selon Jocelyne de Pass, auteur de la biographie L’me de La Calypso, Simone Cousteau « n’a jamais vraiment su donner à ses deux fils l’amour maternel qui lui avait manqué enfant ” (2).

https://www.youtube.com/watch?v=KnlnpZfvx8s
Simone Melchior Cause Décès

You may also like...