Philippe Lavil Taille – Né en 1947 dans l’île de la Martinique, Philippe Lavil (né Philippe Durand de la Villejegu du Fresnay) est un descendant de colons français revenus en Martinique après avoir fui le règne de Louis XV.

Il a été envoyé en Europe dans les années 1960 afin qu’il puisse poursuivre ses études dans la région de la Drôme en France, et son professeur d’anglais était l’auteur et compositeur Graeme Allwright, qui lui a également donné des cours de chant.

Philip Lavil mesure 2 mètres (6 pieds et 2 pouces). On pourrait dire que c’est une taille un peu large pour un homme.

D’Elvis Presley à Johnny Hallyday en passant par les Beatles, il apprend à apprécier la musique rock. Très vite inspiré, Philippe achète une guitare et décide qu’il veut être chanteur. Ses parents lui avaient suggéré de fréquenter une école de commerce à la place. Le jeune homme y restera trois ans, jouant et perfectionnant ses talents musicaux.

Des personnalités célèbres dont Serena Williams, M. Pokora, Olivia Newton-John, Christina Milian, Jim Caviezel, Russ (le rappeur), Marcello Mastroianni, Bryan Ferry, Martin Heidegger, Thomas Stearns Eliot, François d’Assise,

Valérie Bègue, et bien d’autres plus tous partagent le même anniversaire astrologique. Découvrez comment les célébrités nées le 26 septembre ont été affectées par leur horoscope.

Quelques-uns des sujets astrologiques liés à la Lune en Vierge à 18 degrés incluent : Antéchrist, Conan O’Brien, Dominique de Villepin, Jenna Elfman, Orson Welles, Chris Isaak, Dmitri Mendeleev, Phil Lester, Tina Kieffer, Jerry Cantrell, Gustave Doré, Elena de Borbón, Jerry Cantrell et la Grèce. Découvrez tous les sujets astrologiques qui impliquent la Lune dans la 18e maison de la Vierge.

Ces extraits de thèmes astrologiques ont été calculés pour les 62 504 célébrités incluses dans l’étude, mais ils n’ont aucune valeur intrinsèque ; ils correspondent plutôt aux significations attribuées aux planètes et aux combinaisons planétaires dans les signes et les maisons, ainsi qu’aux interprétations des dominantes planétaires, dans l’astrologie occidentale moderne.

Philippe Lavil est issu de colons français installés aux Antilles et surnommés « békés » par les indigènes. Avec sa mère, Marthe Bally (1923-2021), ses parents, Max Durand de La Villejegu du Fresnay (1922-1989), exploitaient une bananeraie dans la commune du François.

En 1960, Philippe Lavil est envoyé dans une maison de retraite de la Drôme où il est scolarisé à la Roseraie de Dieulefit. Son professeur d’anglais, Graeme Allwright, est celui qui l’initie au chant. Le jeune homme s’achète une guitare et songe à devenir chanteur.

Ses parents peu enthousiastes l’encouragent à passer trois ans à l’école de commerce EDC, mais cela ne l’empêche pas d’enregistrer ses 45 premières tournées sous le titre la califourchon la même année.

En 1970, il enregistre “Avec les filles, je ne sais pas”, qui deviendra un tube et l’un de ses plus grands succès commerciaux. Au fil du temps, il enregistre un certain nombre de chansons, mais aucune d’entre elles ne devient un tube.

Il se produit à l’Olympia en 1975 aux côtés de Julien Clerc, marquant l’une des premières performances connues de Lavil. L’année suivante, il enregistre Hey Mister Lee, qui connaît un succès modéré. En 1978, il enregistre un album intitulé Février, écrit par Didier Barbelivien et Alain Souchon, mais qui échoue finalement. Il a ensuite quitté sa résidence de magasin de disques.

Ce n’est qu’en 1982, lorsqu’il co-écrit le tube “Il tape sur des bambous” avec Didier Barbelivien, que Philippe Lavil regagne l’intérêt de ses fans. La chanson devient un incontournable de l’été, et Philippe Lavil sera à jamais associé à des ballades d’amour ensoleillées comme “Elle préfère l’amour en mer”.

Pourtant, sa discographie se développe au fil des albums, et le chanteur sait faire preuve d’intimité, comme dans De Bretagne ou d’ailleurs (1990), sans pour autant renoncer à des tempos ensoleillés, comme en témoigne Calypso en 2007.

Philippe Lavil Taille

You may also like...