Nicolas Geay Taille – Nicolas Geay, qui avait déjà couvert le Tour de France à moto de 2011 à 2016, a endossé le rôle de Gérard Holtz dans les interviews d’avant et d’après-étape du Tour 2016.

Il le résumait jusqu’en juillet dernier dans l’émission Vélo Club, animée par Laurent Luyat et mettant en scène l’ancien consultant précité, Cédric Vasseur. En tant que nouveau leader de l’équipe Cofidis, il passera les rênes à Thomas Voeckler pour la prochaine Grande Boucle.

Sa taille est de 183 mètres.

Comme les journalistes n’ont pas le droit de travailler sept jours d’affilée lors d’une course comme Paris-Nice, Nicolas Geay fait office de commentateur de studio pendant la journée de repos d’Alexandre Pasteur.

S’il y avait bien une chose que je pouvais changer, ce serait d’entendre un peu plus longtemps à l’antenne la voix agréable de Nicolas Geay, ou du moins d’en entendre davantage.

Les cyclistes augmentent chaque jour en nombre et en popularité. Il n’y a plus de parallèle à faire entre le monde réel et le monde sportif. De nombreux événements et célébrations tournent aujourd’hui autour du cyclisme et de ses nombreuses compétitions, dont le Tour de France.

Les athlètes utilisent fréquemment l’idée même d’une course cycliste comme moyen de mettre en valeur leurs compétences. Par conséquent, le concept de cyclicité est souvent appliqué pour décrire des phénomènes qui ont peu à voir avec le cycle.

De 2011 à 2016, il reprend l’une des deux motos du plateau de France Télévisions en remplacement de Laurent Jalabert, l’ancien consultant de la tournée. Sa moto est garée au bout de la ligne.

Il fait également du vélo pour commenter d’autres événements télévisés français, comme le Tour de France et Paris-Nice, Paris-Roubaix et le Critérium du Dauphiné. Après que les coureurs aient franchi la ligne d’arrivée de L’Après Tour ou du Vélo Club, il les rencontre pour des interviews.

Son rôle de commentateur suppléant pour le Tour de France a commencé en 2014. Les journalistes n’ayant pas été autorisés à travailler pendant les sept premiers jours consécutifs, il a remplacé Thierry Adam puis Alexandre Pasteur en tant que commentateur principal du studio. Depuis 2017, il est au volant de la moto de France.tv Sport 365 jours par an pour la même raison.

Son commentaire sur les épreuves de triathlon et de cyclisme aux Jeux olympiques d’été de 2016 à Rio se poursuivra aux côtés de Tony Moulai et Frédéric Magné10, respectivement. Les Championnats du monde de cyclo-cross 2017 seront diffusés sur francetv sport (en ligne et via leur application mobile), France 2 et France 3.

Le reste de la semaine, il sera accompagné de Jean-François Guiborel puis de Florian Rousseau. En 2018, il commentera également les Championnats d’Europe de cyclisme et de triathlon avec respectivement l’aide de Florian Rousseau et de Frank Bignet.

Les épreuves de la compétition cycliste des Jeux olympiques d’été de 2020 à Tokyo seront couvertes par Laurent Jalabert et Marion Rousse, François Pervis, Franck Bignet et Julien Absalon13 dans la cabine des commentateurs.

Il couvre le Tour de France pour France Télévision depuis 2006.

Pour succéder à Laurent Jalabert, il est apparu sur l’une des deux motos de France Télévision de 2011 à 2016 et a pris position en queue de peloton.

De plus, il fait du vélo pour commenter d’autres événements cyclistes français télévisés comme Paris-Nice, Paris-Roubaix et le Critérium du Dauphiné. Chaque publication, le Vélo Club et L’Après Tour, propose des interviews de cyclistes aussi bien après leur arrivée que dans leur quartier pour le Vélo Club.

You may also like...