Lili Bertignac – Le jeudi 12 novembre 2020, Laetitia Brichet a envoyé un message Instagram sincère. Malheureusement, la femme de Louis Bertignac partage la nouvelle que leur fils de 4 ans, Jack, souffre d’un trouble neurologique.

Sa petite amie de 34 ans vient de donner naissance à un petit garçon, et ils ont décidé de l’appeler Jack.

Louis Bertignac est devenu père pour la troisième fois le 19 novembre 2016, à l’âge vénérable de 60 ans.

Mais juste avant le quatrième anniversaire de son fils, Laetitia Brichet a décidé de lever le rideau en postant un joli cliché de la petite tête blonde de son fils et un texte devenu viral.

En effet, elle montre que Jack Bertignac souffre de dyspraxie. Un “handicap invisible” auquel ses parents n’étaient pas préparés, mais qui affecte profondément le jeune frère de Lola et Lili (les deux filles que le guitariste de Téléphone a eues avec son ex-compagne Julie Delafosse).

Depuis que je suis mère, j’ai romancé ma vie dans ce rôle. J’avais déjà planifié toute notre vie, laissant peu de place à l’imprévu, comme l’écrit Laetitia Brichet.

Louis Bertignac revient sur son passage dans le groupe Téléphone lors d’un entretien avec un journaliste de France 2. Amusé, il explique qu’il était plus “l’amour, la drogue et le rock and roll que le sexe, la drogue et le rock and roll”. Une chance pour lui de s’ouvrir sur ses relations avec les femmes :

“Chaque fille dont je suis tombé amoureux était une chance pour un grand amour.” Sans pudeur ni impudeur, la rock star évoque sa toxicomanie dans cette interview : “Je suis tombé dedans parce que ça gravitait autour de moi.”

Lorsqu’on lui demande s’il a peur d’être rétrogradé, il répond “Non”. “À mon avis, être authentique est le meilleur moyen d’éviter de passer pour un non-sincère, alors que créer un personnage fictif est la plus grosse erreur que vous puissiez faire.

Mick Jagger, il parvient à créer un personnage de scène brillant afin de jouer [… ] il le fait fonctionner, alors que je ressemblerais juste à un faux “Je ne plaisante pas, dit-il. Le naturel et la spontanéité du musicien ne semblent pas affectés par son âge de 68 ans.

Si la dyspraxie est un handicap caché, elle nécessite néanmoins des visites fréquentes chez le psychomotricien, l’ergothérapeute, l’orthésiste, etc.

Est-ce donc le cas ? Combien de temps mon enfant va-t-il passer chez chaque spécialiste ?”, se demande Laetitia Brichet. Plus encore, la maman de Jack s’inquiète pour l’avenir : je ne veux pas qu’il grandisse et perde son insouciance et sa gaminerie.

Je me sens mal pour lui parce que je sachez qu’il a une détermination sans faille à en faire bon usage. Il lui incombera inévitablement de le faire, jour après jour, sans faute. Mais bien sûr, la bataille dans laquelle il lance son fils ne fait que la rendre plus “fière de lui”. .

” Pour faire simple, Laetitia Brichet “ne connaît pas, pour l’instant, le degré de sévérité” du handicap de Jack. En attendant “les bilans et le rendez-vous chez le neurologue”, la femme de Louis Bertignac s’est tournée vers ses 6.300 abonnés Instagram pour obtenir des conseils.

Elle espère qu’en parlant de ce problème caché, elle pourra aider son fils de la meilleure façon possible.

Lili Bertignac

You may also like...