Les Charlots Qui Est Mort – Le 30 mars 2019, Gérard Filippelli est décédé. L’humoriste et guitariste était un membre originel des Charlots, avec Gérard Rinaldi, Louis Rego, Jean Sarrus et Jean-Guy Fechner.

Les années 70 et 80 ont été une époque dorée pour la carrière des Charlots. Gerard Filippelli, Gerard Rinaldi, Luis Rego, Jean Sarrus et Jean-Guy Fechner ont tous atteint une renommée fulgurante en tant que stars du théâtre musical et du cinéma.

Charlot Jean Sarrus, qui a passé la majeure partie des quinze dernières années en Haute-Loire, a rapporté mercredi que son ex-compagne, âgée de 78 ans, était décédée la veille.

Suite à la disparition des écrans radars à la fin des années 1980, les cartons du groupe forment une chaîne. Malheureusement, après la conclusion du film, les membres du groupe ont commencé à partir un par un.

Et s’il est un membre du groupe qui a connu une période particulièrement difficile à la fin de l’époque en question, c’est bien Jean Sarrus.

Lorsque le petit casting s’est séparé, ce fut un véritable drame pour l’humoriste de 75 ans, dont la vie est passée du divorce à la misère et à nouveau.

En effet, le producteur des Charlots s’en est pris aux membres du groupe, provoquant un trou massif dans les finances du groupe, comme il le racontait en 2014 au magazine parisien Ici Paris « Pour joindre les deux bouts, nous avons dû ralentir notre rythme de vie et vendre nos biens car ils devenaient inutiles. Une véritable descente aux enfers, cela a été.

À peu près au même moment, mon propre mariage s’est terminé par un divorce. D’un seul coup, je l’ai attrapé !” Depuis 2012, date de parution de son livre “Définitivement CHARLOTS”, le chanteur est largement tombé dans l’oubli.

Le guitariste de ce groupe a joué dans le long métrage Les Bidasses en folie de 1971, qui a été vu par un total de sept millions de personnes. D’autres chansons de ce groupe incluent Paulette, la reine des paupiettes, et Merci patron!, qui ont également été utilisées dans le film La France insoumise du député de la Somme François Ruffin.

Gérard Rinaldi, l’un des Charlots les plus connus, était l’un des six membres principaux. Il est décédé en 2012. Lorsque le chanteur Antoine a commencé à se produire, le groupe s’appelait Problèmes. En 1966, le nom a été changé en Les Charlots. Ils sont devenus connus du grand public grâce à leurs parodies et chansons humoristiques.

Le réalisateur Philippe Clair les engage dans son deuxième long métrage, La Grande Java, marquant le début de leur carrière au cinéma, où ils travailleront fréquemment avec Claude Zidi. L’heureuse bande sera à l’affiche de cinq longs métrages, allant de Charlots en délire d’Alain Basnier à Charlots contre Dracula de Jean-Pierre Desagnat.

Surnommé “Phil”, Gérard Filipelli est né dans le 14e arrondissement de Paris en 1942. Avec Gérard Rinaldi, Luis Rego, Jean Sarrus et Donald Rieubon, il fonde Les Charlots en 1965. Ils garantissent des spectacles depuis François Hardy et Johnny Hallyday et jusqu’à jusqu’aux Rolling Stones en 1966.

Lorsque le groupe a démarré, “Phil” a travaillé comme ouvreur de rideaux au Rex et s’est entraîné dans une salle pleine de bonnes choses.

Selon Nanarland, il était “le grand blond lunatique, personnalité fantasque, et talent bricoleur, mais aussi considéré comme le meilleur musicien du groupe”.

En 1966, “Phil” avait croisé la route de Gérard Rinaldi et de Jean Sarrus. Deux copains, Luis Rego et eux-mêmes ayant récemment formé un groupe appelé Les Problemes (rebaptisé plus tard Les Charlots), avaient proposé au grand blond de les rejoindre en tant que guitariste. Jouer dans une salle de cinéma où il pratiquait.

C’était un excellent musicien de blues et de rock. Il avait beaucoup de talent. Il a quitté le groupe (en 1997 ; ndlr) et l’industrie du divertissement, même s’il jouait toujours de la musique avec ses potes tous les jours. C’était un musicien talentueux, ainsi qu’un être humain plein d’esprit et affable. Il ne s’occupait des affaires des autres, comme le raconte Jean Sarrus.

Les Charlots Qui Est Mort

You may also like...