Jean Francois Stevenin Mort – C’est bien dommage pour le cinéma français. Jean-François Stévenin, acteur français, est décédé mardi 27 juillet. Il avait 77 ans. Son fils aîné Sagamore, qu’il a eu avec Jacqueline Monnier (ou Florence Stévenin), aurait donné une explication très sobre au Huffington Post. Il s’est bien battu, mais il est décédé à l’hôpital de Neuilly.

Lors du tournage de La Chamade en 1968, il est engagé comme assistant d’Alain Cavalier. Pendant une décennie, j’ai travaillé comme assistante et je n’ai jamais envisagé de prendre le terrain moi-même. Et dans From A de Jacques Rivette, quand Juliet Berto remarque :

“C’est marrant, l’assistant ressemble à Brando, pourquoi ne joue-t-il pas Marlon ?” Selon sa mémoire, “la séquence a été maintenue tout au long du montage” en 2000 pour la sortie.

Les cinéastes français sont en deuil. Jean-François Stévenin, acteur et réalisateur, est décédé mardi 27 juillet. Il avait 77 ans. Son fils aîné, Sagamore Stévenin, a déclaré : “Il est mort à l’hôpital de Neuilly, il s’est bien battu.”

Connu pour ses joues rondes et ses yeux bleus saisissants, il est devenu instantanément une star du cinéma français. Pour sa tournée des années 1980, il travaille avec les réalisateurs

Jean-Luc Godard (dédicace), Bertrand Blier (Notre histoire) et Catherine Breillat (36 filles). Viennent ensuite les films acclamés par la critique, comme L’Homme du train de Patrice Leconte ou Le Pacte des loups de Vincent Cassel et Samuel Le Bihan.

Agnès Varda lui a remis le Prix d’Honneur Jean Vigo pour son cinéma en 2018. Les critères de ce prix sont l’autonomie, la qualité et la fraîcheur des idées. Le travail de Cassavetes a influencé le sien, et comme le réalisateur américain, il aime filmer ses proches et dans leur milieu naturel.

Il a quatre enfants, tous acteurs : Sagamore, Robinson, Salomé et Pierre.

La dernière adaptation de Balzac, écrite par Xavier Giannoli et intitulée “Lost Illusions”, devrait être présentée en première au Festival du film de Venise en août.

Claire Stévenin est apparue dans Mischka, le film de son mari de 2002. Avec son mari, Jean-François Stévenin, leur fille, Salomé, et leur fils cadet, Pierre, elle vient d’y interpréter son rôle.

Claire Stévenin est restée très discrète dans l’industrie cinématographique au-delà de ces deux apparitions, notamment en comparaison avec les carrières d’actrice prolifiques de ses célèbres proches.

Reste à savoir si elle fera ou non des déclarations publiques suite à la perte de son mari, très apprécié dans le milieu du cinéma français.

Sagamore Stévenin, aujourd’hui âgé de 47 ans, est le premier de plusieurs enfants nés de feu la psychologue Jacqueline Monnier et de son père.

Bien que le frère aîné soit apparu dans un certain nombre de films (dont La Totale !, Comme un animal, Michel Vaillant et Romance), il était surtout connu pour son travail dans des émissions de télévision comme Leo Matte, Captain Marleau et Luther.

Il a joué le rôle principal dans la série télévisée Falco pendant toute sa durée de quatre ans. La remarque à son père a même été reprise dans un épisode de la série TF1.

La seconde épouse de Jean-François Stévenin, la maquilleuse et comédienne Claire Stévenin, a donné naissance à leur fils Robinson, aujourd’hui âgé de 40 ans (Comme une star la nuit, Mischka, réalisé par sa femme).

À l’âge de cinq ans, il a commencé à jouer à un jeu appelé Double sir que son père avait créé. Sa filmographie comprend une cinquantaine de longs métrages (dont Gloria Mundi, Célébrités, Une ville est belle la nuit, et Sur la joue de ton ennemi) et une vingtaine de fictions et séries télévisées, pour lesquelles il remporte le

César du meilleur espoir en 2002 pour son rôle dans Pas un bon genre (L’Institut, Les Petits Meurtres d’Agatha Christie, Profilage, Candice Renoir, La Promesse).

Jean Francois Stevenin Mort