Fanny Petitbon Maladie – Fanny Petitbon est la porte-parole officielle de l’association CARE France. Pendant ce temps, les femmes sont en première ligne de la crise du COVID-19 et la violence domestique est devenue inextricablement liée à la grossesse et à l’accouchement.

jamais auparavant le thème de l’égalité des femmes et des hommes n’avait suscité autant de débats houleux. Bien que le Forum de Paris sur l’égalité des générations (FGE) ait été reporté à 2021, les États-Unis ne doivent pas ignorer les droits des femmes et des filles en attendant.

Malheureusement, nous ne pouvons pas vous fournir beaucoup d’informations à ce sujet.

Fanny Petitbon est une experte du changement climatique qui mène des campagnes appelant à une réponse plus efficace des pays riches aux ravages causés par le changement climatique dans les pays en développement et à une réduction plus rapide des émissions de gaz à effet de serre.

Elle est une autorité sur l’écoféminisme et les questions intersectionnelles de l’égalité des sexes et des changements climatiques.

Elle suit de près les négociations internationales sur le climat (COP) et les grands sommets, ainsi que la fréquence croissante des phénomènes météorologiques extrêmes (canicules, inondations) au Nord comme au Sud.

Au contraire, elles doivent redoubler d’ambition et collaborer étroitement avec les organisations féministes pour mettre les questions d’égalité des sexes au premier plan.

Les critiques ont continué à louer le groupe parce qu’ils rejettent l’esthétique typique des groupes féminins et les attentes élevées des femmes dans l’industrie de la musique rock.

Les groupes successeurs ont reconnu Fanny comme une source d’inspiration, notamment les Go-Go’s, Bangles et Runaways. Les sœurs Millington et leurs parents ont émigré à Sacramento, en Californie en 1961 depuis les Philippines.

En raison de leur intérêt commun pour le ukulélé, ils ont récemment commencé à se fréquenter plus fréquemment. Ils ont formé un groupe entièrement féminin appelé les Svelts au lycée, avec June à la guitare, Jean à la basse et Brie Brandt et Addie Lee au chant et aux percussions. Après le départ de Brandt pour se marier, Alice de Buhr est intervenue.

Après la rupture des Svelts, un nouveau groupe entièrement féminin sous le nom de Wild Honey a émergé. Peu de temps après, les sœurs Millington ont déménagé à Los Angeles avec le groupe et sont devenues connues pour leurs interprétations des classiques de Motown.

Wild Honey a rompu après leur dernière performance à micro ouvert au Troubadour Club de Los Angeles en 1969 en raison de leur déception face au traitement réservé aux artistes féminines par l’industrie du rock dominée par les hommes.

Le premier groupe est la Coalition pour la justice économique. Depuis le début des années 1990, CARE construit des coopératives d’épargne et de crédit (AVEC) sur le modèle africain de la “tontine”.

L’objectif est simple : former des groupes avec au moins 70% de femmes qui se réunissent une fois par semaine pour mutualiser leurs économies.

À la fin d’un cycle d’épargne, tout le monde a assez d’argent pour faire quelque chose comme ouvrir une petite entreprise ou une ferme, mettre de l’argent pour l’éducation de ses enfants ou investir dans des améliorations à la maison.

Lorsque les femmes ont plus d’indépendance financière, de confiance en soi et d’accès aux rôles décisionnels, elles profitent non seulement à leurs ménages et à leurs communautés, mais à la société dans son ensemble.

CARE s’associe également à des institutions financières afin que les communautés mal desservies puissent placer leurs économies dans des coffres-forts et avoir accès à des options de prêt à faible taux d’intérêt.

Fanny Petitbon Maladie

You may also like...