Dominique De Villepin Jeune – Le Premier ministre de Jacques Chirac du 31 mai 2005 au 17 mai 2007 était un homme politique français du nom de Dominique Marie François René Galouzeau de Villepin.

Après avoir débuté sa carrière au ministère français des Affaires étrangères, De Villepin est devenu l’un des protégés de Chirac et a rapidement gravi les échelons de la droite française.

Seul ce point est connu à l’heure actuelle.

Après un an en poste en tant que ministre des Affaires étrangères, il a attiré l’attention lorsqu’il s’est prononcé contre la guerre en Irak aux Nations Unies en 2004.

Avant de devenir Premier ministre, il a occupé le poste de ministre de l’Intérieur (2004-2005).

Né le 14 novembre 1953 à Rabat au Maroc, Dominique Galouzeau de Villepin, plus connu sous le nom de Dominique de Villepin, a passé une grande partie de sa petite enfance à voyager, notamment en Afrique et en Amérique du Sud.

Son père, Xavier de Villepin, est actuellement sénateur de la communauté française des expatriés, et sa mère, Yvonne Hétier, juge administrative en chef.

Ancien membre du RPR et diplômé de l’ENA, Dominique de Villepin a rejoint le parti en 1977. A l’ENA, il a étudié avec les futurs dirigeants français tels que François Hollande et Ségolène Royal.

Quelques années plus tard, il épouse Marie-Laure Le Guay, et le couple a trois enfants : Marie, Arthur et Victoire. Pendant ce temps, l’homme mène une carrière diplomatique exceptionnellement réussie, accédant à des postes tels que premier secrétaire à l’ambassade de France aux États-Unis ou premier conseiller à l’ambassade de France en Inde.

Lorsque Jacques Chirac est élu président en 1995, il le nomme au poste de secrétaire général de la présidence.

Le ministre des Affaires étrangères Dominique de Villepin a fait la une des journaux en 2002 lorsqu’il s’est prononcé contre l’implication française en Irak aux Nations unies. En conséquence, sa carrière politique est catapultée dans une nouvelle phase.

De 2004 à 2005, il a été ministre de l’Intérieur, et du 31 mai 2005, jusqu’à l’élection présidentielle de 2007, lorsque son adversaire Nicolas Sarkozy a été élu président.

Au bout d’un an, le mouvement des mutilés par la justice se met en branle. Le dossier d’opposition Clearstream contre Nicolas Sarkozy fait référence à lui.

En 2011, il a été assoupli initialement et par la suite. Alors, il décide de se présenter à la présidence en 2012, mais il ne peut pas le faire sans les 500 signatures requises, il doit donc abandonner. Après 25 ans de mariage, les nouvelles rapportent qu’il divorce de sa femme.

Depuis 2008, il dirige le cabinet d’avocats international Villepin International, qu’il a contribué à développer grâce à son vaste réseau de contacts dans la communauté Chiraqui. Le 8 mai à Kinshasa, il a proposé au président Félix Tshisekedi que la République démocratique du Congo (RDC) renforce ses liens avec la Russie et la Chine.

En plus de diriger le conseil consultatif d’Universal Credit Rating Group, une agence de notation basée à Hong Kong, le Français est également l’ambassadeur de France en Chine.

Après avoir exercé comme avocat international jusqu’en juillet 2015, Villepin se tourne désormais vers le monde de l’entreprise. “Consultant en management et stratégie” proche du “patron des mécènes” du Maroc, Salaheddine Mezouar, il est une figure importante du pays. Leur dernière rencontre remonte au 19 septembre à Casablanca, en marge d’un colloque organisé par l’Essec.

De Villepin a été inculpé dans le cadre de l’affaire Clearstream après avoir été remplacé au poste de Premier ministre par François Fillon, mais il a ensuite été disculpé de tout acte répréhensible en autorisant la poursuite de fausses accusations contre son rival présidentiel Nicolas Sarkozy concernant des pots-de-vin versés lors d’une vente de navires de guerre à Taïwan. .

Après avoir publiquement critiqué « l’autorité impériale » du président Sarkozy, de Villepin a vu sa popularité augmenter légèrement.

En plus de son étude de Napoléon, ses autres œuvres comprennent de la poésie, un livre sur la poésie et un certain nombre d’écrits historiques et politiques. La Fondation Internationale Raoul Wallenberg a nommé Villepin membre de son conseil d’honneur.

Dominique De Villepin Jeune