Djorkaeff Fils – Né le 9 mars 1968 à Lyon2, Rhône, France, Youri Djorkaeff est un footballeur français qui a joué comme milieu offensif pour son équipe nationale du milieu des années 1980 au début des années 2000.

Footballeurs, génération après génération. Si Jean est à l’origine de la naissance d’un champion, Youri a poursuivi l’héritage familial en envoyant l’un de ses trois fils jouer au FC Nantes à partir de 2017.

Il a 2 fils Deux frères Djorkaeff, Oan et Sacha.

Il n’a pas cherché à se faire remarquer et n’a jamais été mentionné parmi les grands du sport, mais il a battu les meilleurs joueurs du monde et a amassé un record impressionnant. Ce samedi 9 mars marque le 51e anniversaire de

Youri Djorkaeff, qui s’est régulièrement classé huitième parmi les meilleurs gardiens de l’histoire de l’équipe de France. S’il ne s’est plus engagé dans le football depuis une quinzaine d’années, il n’en reste pas moins un fin observateur (il a été consultant pour TF1 lors des derniers grands

rendez-vous ballon de la dernière décennie). Les supporters du footballeur espèrent également que sa progéniture perpétuera un jour son héritage.

Son deuxième fils, prénommé Oan, 21 ans, est celui du trio composant la jeune fratrie, qui est le plus proche de se faire un nom en professionnel.

Le Vestibule : Un coéquipier prend la parole, qualifiant Youri Djorkaeff de “Petit Merdeux Culotté qui a pris un coup de poing dans la tête” (VIDÉO)

Bien qu’il soit né à Milan le 30 avril 1997 (alors que son père portait encore les couleurs de l’Inter), la nationalité française du jeune homme ne fait aucun doute.

C’était particulièrement visible lors du gala pré-Coupe du monde 2018 qui comprenait les Bleus, qui avaient remporté la Coupe du monde 20 ans auparavant. Ce milieu de terrain offensif d’1m77 est assez similaire à son géniteur au niveau de son profil technique et physique. Mais il a une période éruptive plus tardive.

Connu sous le nom de “Snake” (ou “le Serpent”), il est le fils de “Tchouki”, l’ancien international français Jean Djorkaeff. Son père est de souche mongole russe (kalmoukes)biblio 1 et d’ascendance polonaise, tandis que sa mère est d’origine arménienne.

Au cours de sa carrière, il a joué pour plusieurs équipes dans cinq ligues différentes. Repéré alors qu’il évoluait au Grenoble Foot 38 en Division 2 (malgré son jeune âge, il a été nommé capitaine), il a ensuite prouvé son grand talent et son sens du but en jouant au RC Strasbourg.

Il part à l’AS Monaco avec l’objectif de jouer dans l’élite, et il passe les cinq années suivantes au club. Même s’il ne devient pas champion de France à ce moment, il aura fait ses débuts en équipe de France. Après son passage au

PSG, lorsqu’il a remporté la Ligue des champions, il a joué pour l’Inter Milan, Kaiserslautern et Bolton Wanderers en Italie, en Allemagne et en Angleterre, respectivement. Après avoir passé deux ans avec les MetroStars de New York, il prend sa retraite en 2006 et appelle cela une carrière aux États-Unis.

Oan Djorkaeff, qui a suivi les traces de son père Youri en s’efforçant de devenir champion du monde, a fait un tournant majeur dans sa carrière vendredi dernier.

La classe moyenne française (22 ans) a consacré son temps et ses ressources pour les 12 prochains mois à la cause de Saint-Mirren, où elle a testé ses compétences lors de la formation d’été. Après avoir évolué à Saint-Etienne et Montpellier,

Djorkaeff quitte Nantes après deux saisons pour rejoindre la réserve. Son accord avec les Canaries pour mettre fin à son contrat, qui devait expirer en 2020, a été conclu.

Saint-Mirren a été promu la saison dernière et a terminé premier en Premiership écossaise avant que le barrage de Dundee United ne les aide à rester au sommet.

Djorkaeff Fils

You may also like...