Danièle Obono Wikipedia – La politicienne franco-gabonaise Danièle Obono représente le 17e siège de Paris à l’Assemblée nationale depuis 2017. Et elle a également été le visage de La France Insoumise.

Hortense Simbou Mbadinga, secrétaire à Air Gabon, est sa mère, et Martin Edzodzomo-Ela, économiste et ancien cadre supérieur de la banque Paribas-Gabon de 1975 à 1979 (période pendant laquelle il a été limogé pour son opposition au régime de Omar Bongo, également candidat à l’élection présidentielle gabonaise de 1998).

Obono est né dans une famille aisée de Libreville, au Gabon, le 12 juillet 1980.

Elle a fréquenté l’université de Montpellier après avoir grandi au Gabon jusqu’à l’âge de 10 ans environ. L’année 2011 marque sa naturalisation en tant que citoyenne française.

Obono a poursuivi une carrière en bibliothéconomie après avoir terminé ses études universitaires et s’est installé à Paris. Sous la direction de Jacques Marseille, elle obtient en 2002 une maîtrise d’histoire à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, portant sur l’interaction économique entre la France et le Gabon dans la seconde moitié du XXe siècle.

Elle a commencé sa carrière politique avant d’obtenir son doctorat en sciences politiques à l’Institut du monde africain, où elle a étudié les mouvements sociaux et démocratiques au Nigeria.

Lors du premier tour de scrutin pour l’Assemblée nationale française en 2022, Obono a été réélu.

Obono, qui se présente sous la bannière du parti La France Insoumise, a remporté un siège aux élections législatives de 2017.

Outre Alexis Corbière, elle était la porte-parole officielle de Jean-Luc Mélenchon.

Obono a été actif au sein de la législature, où il a siégé à la Commission des affaires européennes, à la Commission des affaires étrangères et à la Commission du droit.

L’indignation des politiciens de tous bords a été provoquée par la publication en août 2020 d’une histoire fantastique de sept pages et de graphiques représentant Obono comme un esclave enchaîné regardant le coucher du soleil alors qu’il était enchaîné près d’un incendie dans le magazine français de droite Valeurs actuelles.

Un membre du Congrès devrait-il vraiment parler comme ça ? Ce lundi matin, un tweet de la députée LFI Danièle Obono a suscité la polémique en ligne. Outre le cœur de son message, l’utilisation de “mange tes morts” tombe à plat. L’utilisation par un élue de la

République d’une insulte d’origine yéni qui signifie “aller voir quelqu’un” a été jugée inappropriée par nombre de ceux qui sont en désaccord avec le parlement parisien et son mouvement politique.

Dans un tweet, Danièle Obono exprime sa tristesse face à ce qui s’est passé dimanche lors d’un rassemblement de soutien aux femmes iraniennes.

Alors que des milliers de personnes défilaient, des personnalités de gauche comme Olivier Faure, premier secrétaire du parti socialiste, Sandrine Rousseau, députée qui milite pour la protection de l’environnement,

Manon Aubry, députée européenne du Front de gauche pour l’intégration, et Laurence Rossignol, sénatrice du le Parti populaire de France, s’est adressé à la foule.

Sandrine Rousseau a déclaré ce lundi matin après que Laurence Rossignol a démenti avoir reçu des sifflets : “Je me demande quelles étaient les intentions de ces manifestants en faisant taire ces femmes, et j’ai toujours l’impression que le féminisme est bon quand il est loin, et qu’en définitive, quand il est en France, c’est moins acceptable.”

Danièle Obono Wikipedia

You may also like...