Carolina De Salvo Compagnon – L’animatrice de télévision et réalisatrice italienne Carolina De Salvo est née à Palerme en 1981.

Ne rêvons pas, car France 3 nous emmène en Finlande ce soir à 21h05. À ce moment, l’animatrice de l’émission, Carolina de Salvo, s’ouvre au public sur les développements récents de l’émission et l’importance de cet épisode particulier.

Il n’y a aucune information concernant son compagnon.

C’est en tournage en France que nous avons rencontré Carolina de Salvo pour la première fois. L’Italienne co-anime l’émission avec

Philippe Gougler depuis novembre 2017, et elle a récemment assisté à la rencontre canine du Ballon d’Alsace. La sortie du numéro de décembre 2019 reflète l’objectif de France 3 de mettre en lumière les différentes régions du pays.

Ainsi, dès la prochaine saison, Faut pas rêver se concentrera uniquement sur l’Hexagone. Cependant, il existe encore d’autres épisodes se déroulant dans des pays étrangers qui n’ont pas encore été vus par les téléspectateurs. Et notamment le lundi 18 février où le journaliste nous emmènera faire un tour en Finlande.

A peine diplômée, Carolina De Salvo s’envole pour Paris pour s’inscrire au programme d’histoire de l’art de la prestigieuse université Panthéon-Sorbonne.

Débutant sa carrière à la télévision à France Télévisions, elle a collaboré à des journaux de voyage tels que Thalassa et Échappées belles, ainsi qu’à Arte, “Les Nouveaux Explorateurs” de Canal+, “Planète Thalassa” et “Carolina in the Heart of Wild Life”. “

Parallèlement à ces projets, elle incarne également “Carnets de route” et signe plusieurs reportages pour les émissions de télévision françaises Faut pas rêver et Thalassa.

Elle anime une émission hebdomadaire sur la chaîne française Planète Thalassa depuis 2011.

A partir du mois de novembre 2017, elle retrouvera Philippe Gougler sur Faut pas rêver sur France 3, un épisode sur lequel elle a travaillé auparavant en tant que réaliste.

Christine Bravo est de retour à Paris après une lune de miel aux Etats-Unis. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le narrateur n’a pas été enthousiasmé en revisitant les rues de la capitale française.

Christine Bravo a porté un coup retentissant à la propreté de Paris en publiant une critique cinglante sur Instagram. “Certains d’entre vous m’ont demandé si j’avais abandonné ma péniche

parisienne au profit de mon village corse. La réponse est non, mais regardez ce que j’ai vu sur mon quai à mon retour, à seulement deux cents mètres de Notre Dame ! Alors, naturellement , il fallait que je me pose une question.

Choisir entre vivre dans un méli-mélo inorganisé ou un Corse autonome et éco-responsable. Et on va étaler cette disgrâce devant les JO du monde entier ? Je suis livide. Dégoutée ” , elle a posté une photo d’une poubelle débordante sur les réseaux sociaux.

Nous ne partageons pas le même lien avec les animaux. La meute canine est rapide, mais elle ne peut parcourir que 15 kilomètres à l’heure. Cependant, en course, les rênes sont capables d’atteindre des vitesses allant jusqu’à 80 kilomètres à l’heure.

Il y a beaucoup d’adrénaline ici. En plus de cela, le rêne ne veut vous éjecter que lorsqu’il se met en marche. Je ne suis pas doué pour les skis, donc je peux attester du fait que j’ai eu mal aux jambes pendant trois jours après.

Carolina De Salvo Compagnon

You may also like...