Aliocha Reinert Parents – Le nouveau long métrage du réalisateur de Party girl Samuel Theis, Petite Nature, sortira en salles le 9 mars.

C’est l’histoire de Johnny, un jeune garçon de dix ans, et de sa ville natale des HLM en Lorraine. Le film a été présenté au Festival de Cannes l’été dernier.

Aliocha Reinert Parents
Aliocha Reinert Parents

Aliocha Reinert, originaire de Nancéi, tient le rôle principal. Nous avons rencontré les étoiles montantes du cinéma français. Ce jeune homme a 14 ans. Il réside actuellement dans cette localité de Nancy.

Aliocha Reinert, c’est lui, pourrait terminer sa troisième année au Collège de la Craffe, institution au cœur de la Cité des Duchés de Lorraine, auréolé d’un succès cinématographique tout à fait inattendu.

C’est un adolescent maintenant, il aura 15 ans cette année. Le même âge que Jean-Pierre Léaud lors du tournage des 400 Coups. Et comme lui, il crève l’écran !

Aliocha Reinert remplacerait-il Antoine Doinel ? Ce lapin de Nancy apparaît dans la sortie le 9 mars du film Petite Nature. Il campe Johnny, un gamin de CM2 de dix ans qui grandit dans un environnement difficile impliquant une mère célibataire et ses trois enfants issus de trois relations différentes. Une mère avec un grave problème de dépendance à l’alcool.

Johnny doit mûrir plus vite que le reste de sa classe à cause des conditions dans lesquelles il vit. Son instituteur essaiera de le ranimer au plus vite.

Cet adulte essaie d’aider l’enfant en lui offrant des conseils et des cours d’art, mais l’enfant est rebuté par les ouvertures émotionnelles de l’adulte. Pour cette raison, il développera des sentiments amoureux pour son professeur. En d’autres termes, le sujet était lisse. C’est ici traité avec une extrême délicatesse par le réalisateur Samuel Theis.

Comme François Truffaut (1932-1984), il prend très au sérieux l’aspect autobiographique de son œuvre. Au festival de septembre à Valenciennes, le gamin nous a surpris par son sens de la rétribution. Après avoir dit au réalisateur de

Petite nature, Samuel Theis, toutes les belles choses qui nous venaient à l’esprit, nous avons ri et dit : “C’est vraiment un très mauvais film !” Avait répondu dans les deux sens avec tact, “C’est clair, on voit qu’il n’a jamais mis les pieds à Forbach !”

Aliocha Reinert, sa jeune comédienne, alors que l’histoire est centrée sur cette ville mosellane et que Theis se replonge dans une matière autobiographique suite au succès de “Party Girl” en 2014 (caméra d’or au Festival de Cannes). En fin de compte, il a fallu trois essais au gamin pour battre Theis. “Comme une preuve”, explique le réalisateur.

Lorsqu’il a rencontré Aliocha, il a dû repenser la façon dont son personnage était censé apparaître. Aliocha spécule qu ‘”au départ, il voulait un garçon aux cheveux courts, mais depuis que je les avais longs, il s’est adapté”.

Néanmoins, ses parents s’étouffent en lisant le scénario. Ils hésitent à autoriser leur fils à jouer le rôle d’un jeune garçon qui connaît un éveil sexuel. En référence à l’heure à laquelle j’ai reçu le script, vous pouvez dire :

Aliocha Reinert Parents
Aliocha Reinert Parents

“Je m’en souviens comme si c’était hier. Nous étions sur la plage d’Ostende, en Belgique, au début du printemps 2019. Et ma réponse à cette seconde est toujours limpide. dans ma tête, j’en ai traversé toutes les couleurs », confie, avec sincérité, Stéphane Reinert, pourtant très ouvert d’esprit.

Parce qu’il n’y a pas d’ambiguïté dans le film de Samuel Theis, et que le personnage de professeur de Johnny n’est pas pédophile, nous avons finalement donné notre accord, poursuit le père.

Après trois mois de tournage non-stop, cependant, avec l’aide d’un soutien psychologique pour l’enfant. Quand Aliocha revient en cinquième manche, il raconte : «

On a commencé le film à la fin de l’été car une scène devait être tournée lors de la fête foraine qui s’est tenue à Forbach en août et on a fini, à genoux, à la fin de la an.” Il dit: “Mon année a été assez perturbée”, mais il ne le dit pas comme une vantardise.

Le jeune garçon blond et rieur, à l’élan androgyne de danseur, débute le 9 mars dans le rôle principal de “Petite nature”, le deuxième long métrage du réalisateur français Samuel Theis. Son père est éducateur spécialisé pour adultes et sa mère enseigne dans la région de Sepga. Son premier grand rôle au cinéma !

C’est l’histoire de Johnny, un garçon de dix ans aux cheveux longs qui vit dans les bidonvilles HLM de Forbach, en Moselle, et qui lutte avec tout ce qu’il a pour se libérer.

Le film s’ouvre sur Albert Camus et se termine dans la mode typique d’Édouard Louis, Le Premier homme. Vient ensuite “Eddy Bellegueule”.

Jeune homme vivant en Lorraine, Johnny passe beaucoup de temps à s’occuper de sa sœur cadette dans la cité des HLM tout en observant avec curiosité le monde des adultes et la vie amoureuse de sa jeune mère.

Cette année, il s’inscrit en CM2 avec Monsieur Adamski, un instituteur de la “grande ville de Lyon” qui croit en son potentiel.

Ce dernier leur fait découvrir un tout nouveau monde. Johnny apprendra de cet universitaire en raison de son attrait pour ses connaissances, ses relations et son statut social. Bonne chance !

Aliocha Reinert Parents