Alexandre Jollien Femme – Le 26 novembre 1975, à Sierre, en Suisse, le monde accueille la naissance du philosophe et écrivain Alexandre Jollien.

Alexandre Jollien est né le 26 novembre 1975 à Sierre, dans le canton suisse du Valais. Son père, Norbert, est chauffeur de camion lourd et sa mère, Louiselle, est sommelière.

Il a épousé sa petite amie suisse Corine en 2004. Il y a trois enfants dans la famille.

Il est né avec un tronc cérébral faible à cause d’un problème avec le cordon ombilical. De 3 à 20 ans, il a été pensionnaire d’une institution sierroise s’occupant spécifiquement des besoins des personnes handicapées.

Après s’être inscrit au Lycée-collège de la Planta à Sion en 1997, il a pu être admis à l’Université de Fribourg, où il a obtenu une licence ès lettres au printemps 2004 et une maîtrise en philosophie l’année suivante. Pendant son séjour à Dublin, il a fréquenté le Trinity College pour étudier le grec ancien en 2001 et 2002.

Alexandre Jollien, qui est né avec une paralysie cérébrale et a grandi dans un établissement pour personnes gravement handicapées, ironise sur le fait que “rouler des cigares était son horizon professionnel” en raison des opportunités limitées qui s’offraient à lui là-bas.

Il a eu une éducation normale jusqu’à ce qu’il tombe par hasard sur la philosophie.

Éloge de la faiblesse, récit émouvant d’Alexandre Jollien sur la vie d’abord en institution spécialisée, sur l’amitié entre enfants isolés, sur l’horreur hebdomadaire des séparations

familiales et sur l’intervention salutaire de Socrate, fut bien accueilli dès sa publication en 1999 par la revue française la Suisse et la France francophones et leurs médias respectifs.

Elle a influencé et contraint à une réévaluation des croyances courantes concernant la déficience. Pour cette raison, le jeune auteur a commencé à être connu comme “l’écrivain handicapé” en l’an 2000.

Hmm. Les “handicapés de service” étaient encore un genre sur qui la tendresse tombait obliquement et qui servaient d’exemple aux compassions de fin d’année, mais ils étaient capables de penser efficacement, de parler raisonnablement et de se référer à Epicure.

Ce que la plupart des gens recherchent en psychologie, Alexandre l’a découvert en philosophie. Il était si sûr qu’il n’aurait pas le temps de faire quoi que ce soit qu’à un âge précoce, il a pris des décisions drastiques, comme rassembler ses fournitures de survie auprès des Aînés.

Dans de nombreux cas, il a réussi. Là encore, simplement survivre n’est pas vivre. Et la vie épargnée, Alexandre a sauté du ciel.

Praise of Weakness, son premier ouvrage, est sorti en 1999 et a remporté le prix 10 Montyon de littérature et de philosophie en 2000. Charles Tordjman l’a adapté pour la scène en 2005, et il a tourné en Suisse et en France jusqu’en 2007.

Il collabore avec Bernard Campan au scénario de La Face Cachée en 2007.

Son ouvrage “Le Philosophe nu” a été récompensé par le Prix Psychologies-Fnac 2010.

Il est conférencier et militant dans le domaine de la philosophie grecque [réf. nécessaire] qui a fait des interventions publiques sur le thème du handicap, comme une vidéo réalisée par Pôle emploi.

L’Académie française a décerné à Alexandre Jollien le prix Mottart en 2000 et le prix Pierre Simon « éthique et société » en 2010.

Alexandre Jollien Femme

You may also like...